Tout se transforme

Date

Il y a un côté caché à croître et à changer.

Un petit côté qu’on ose pas trop montrer, quand tout n’est pas encore parfait, quand les fils se touchent encore un peu, que notre idée n’a pas eu le temps de se former complètement.

Pourtant, ce sont ces moments qui sont cruciaux pour notre croissance. Ce sont ces moments où le génie émerge, où on fait des sauts quantiques, où toute la magie opère!

On a tendance à vouloir passer vite vite par dessus, sans trop mettre en lumière l’envers du décor et tout le travail que l’on fait en arrière plan. On veut pas présenter une ébauche, une idée à peine formée, quelque chose d’imparfait.

Assurément, la version finale est plus lichée, plus propre. Présentable.

Mais moi, c’est dans la transformation que je m’amuse! C’est la version en pleine ébullition, celle qui déborde d’elle-même tellement elle est incapable de se contenir. La version qui se crée, qui se moule et qui prends forme au rythme de notre inspiration et de notre intuition.

Le moment où les premières lignes d’une nouvelle idée émergent, une partie de moi s’active que je suis bien incapable de retenir. Je prends cette nouvelle idée à bout de bras. Je l’examine dans tous les sens, je la tourne et la retourne pour tenter de la comprendre et de voir ses limites.

Je regardes de quoi elle est faite, d’où elle vient, comment on peut l’étirer un peu plus dans un sens ou dans l’autre. Puis je regarde ce qui se passe lorsque je la mets à la lumière du Soleil, lorsque je la nourris et je l’arrose.

C’est lorsque je peux observer la transformation et la création que mon âme vit ses plus grandes émotions.

La vague qui me porte en ce moment me mène beaucoup plus haut et loin que j’aurais cru possible d’aller. Je suis en train d’explorer de nouveaux horizons, de nouvelles idées et de nouvelles notions. Je m’accroche à mon petit bateau car je sais que lorsque la vague sera passée, la mer aura encore besoin d’être naviguée.

Sur le même sujet